Journal de bord de Meenah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de bord de Meenah

Message par Meenah le Mar 25 Aoû 2015, 20:41

Journal de Bord
Mes rencontres
Varadia:
• Rencontrée très brièvement, lors d'un combat

Sarsh:
• Je l'ai rencontrée sur sa propre île. Pas dupe mais au moins pas agressive... en plus, elle a l'air d'avoir peur de moi.

Dragono:
• Je l'ai rencontré sur l'île de Sarsh. Pas si facile à berner... il commence même à en devenir gênant dans mes entreprises à faire croire n'importe quoi aux proies un peu trop naïves, la sale bête, et ce n'est même pas une façon de parler : il faut voir sa tête, je n'ai jamais vu rien de tel. Enfin, ça ne me dérange pas vraiment, je ne suis pas du genre à craindre tout ce qui ne ressemble pas de près ou de loin à un gentil bonhomme.

Ohtar:
• Pas grand chose à dire à son sujet, il est simplement idiot et embêtant. Il a typiquement le profil de l'elfe hautain et vaniteux que je hais tant : ces gens-là se prennent pour des envoyés divins alors qu'ils sont des moins que rien.

Valanore:

• Elle se prend sans doute pour la reine des conquérantes, celle-ci; ha, on voit bien qu'elle n'a jamais entendu parler de moi ! Et puis, sérieusement, un poney bleu bipède monté sur un dragon ?

Elven:
• Une créature un peu étrange, sauvage et ennuyeuse... mais au moins, elle est naïve et elle a un dragon. Ses capacités en médecine m'ont été bien utiles et puis finalement, même si elle ne parle pas beaucoup dans la langue commune, je commence à bien l'aimer, celle-là.

Mahel Venalya:
• Une curieuse non-humaine qui a le pouvoir de fusionner avec son percebrise. Je suis très curieuse à son sujet et elle semble intéressante, aussi c'est une chance qu'elle ne m'ait pas fuie et qu'elle me demande même de voyager avec elle...
C'est la deuxième personne depuis la catastrophe qui m'a proposé son aide, pour panser Ozrael... et décidément, je ne comprends vraiment rien à l'herboristerie.
Mes RP
Résumés de mes rp
Alors... c'est ça une plume, huh ? Et c'est comme ça qu'on s'en sert ?... intéressant...
Qu'est-ce que je pourrais bien écrire avec cette plume ? Bon sang, ce petit pot d'encre à côté, c'est vraiment pas pratique, je m'en mets partout. Ils devraient vraiment faire... un genre de plume à réservoir. Un réservoir fixé sur la plume qui libèrerait juste assez d'encre, juste quand il faut. Ca serait vraiment chouette. Mon parchemin est dégueulasse... rah, je déteste l'écriture !!!
Enfin bon... qu'est-ce que je pourrais bien écrire ? Il va bien falloir écrire quelque chose... ah, tiens, pourquoi ne pas écrire tout ce que je fais ? Après tout, les grands de ce monde ont tous une... biografie ? Je n'ai vraiment aucune idée de comment ça peut bien s'écrire, mais peu importe.

Introduction:
Bon, alors... d'abord je n'ai toujours pas d'île sur laquelle vivre. Ca m'embête vraiment, ça. Et ce qui m'embête encore plus, c'est que toutes celles que je trouve sont soit trop peu alimentées en eau, soit déjà habitées.
Non, vraiment. C'est comme cette île, là ! C'était il y a un moment. Je m'y suis posée et là, une humaine. Elle devait être cintrée parce qu'elle s'est tout de suite jetée sur moi avec sa hache ! Cintrée ou alors elle avait des pouvoirs de divination qui la prévenaient que j'étais ici pour lui piquer son île, j'en sais rien... toujours est-il qu'une humaine reste une humaine, cintrée ou pas, et qu'il aurait été impensable qu'elle prenne le dessus sur mon impériale personne. Celle-ci ne viendra plus m'embêter pour un moment, et je ne sais pas si elle n'est même pas crevée à l'heure qu'il est. Ha !

A la conquête d'Alanya:
Et puis entre deux vagabondages il y avait cette île, plutôt grande pour une île après la catastrophe. Il y avait une rivière, une cascade, un grand lac ! Le rêve. Mais bien sûr, elle était déjà occupée. Ah, ce n'était pas vraiment un problème, j'aurais pu en chasser les habitants... mais bon sang, ils avaient une palanquée de dragons. Ozrael a beau être monstrueux, il ne peut pas se prendre dix dragons en combat, et puis il y a cette stupide dragonne bleue qui n'aime pas se battre. Enfin bon, il y avait cette elfe, Sarsh, la maîtresse des lieux je crois, et au début elle était paralysée de me voir ! Ca m'a bien plu, héhé. J'aime quand les gens sont éblouis par ma magnificence, et puis la crainte est une forme de respect. Son copain par contre, il ne me respecte pas. Il ne m'a jamais respectée, à vrai dire. C'est un salaud, c'est tout ce que c'est; il voulait me chasser alors que je n'avais encore rien fait, et même aujourd'hui il continue à m'ennuyer. Enfin bon, j'évoquerai tout ça plus tard.
J'ai réussi à obtenir de Sarsh l'hospitalité ! J'ai enfin pu me baigner pour la première fois depuis des jours, c'était vraiment bien. Tout ça a duré quoi, trois jours ? Trois jours durant lesquels je me suis prélassée dans l'eau, trois jours durant lesquels les deux ont fait des choses stupides. Sérieusement, s'extasier parce que le ciel est orange ? Ca arrive tous les soirs, tous les foutus soirs, c'est bien un truc de race inférieure au sang sale ça !
J'en ai profité pour les espionner un peu, aussi... je n'ai pas appris grand chose, si ce n'est le lieu d'habitation de l'elfe, mais ça m'a vachement épuisée. Cette fichue tiare est loin d'être aussi puissante qu'avant, c'est une véritable torture de s'en servir maintenant et il m'a bien fallu communier avec Ozrael pour les observer sans éveiller les soupçons.

Comme une mineure perturbation:
Au bout de trois jours, j'ai décidé de partir. J'ai continué à vagabonder, et puis mon cracheflamme a volé au dessus d'une idiote de ponette bleue et de ses quelques dragons. Non sérieusement, elle ne ressemblait pas à grand chose : la peau bleue, une petite queue ridicule et des sabots. Elle avait l'air de se prendre pour quelqu'un de si important ! La pauvre, j'ai bien fait de ne pas lui faire remarquer la grandeur et la magnificence de ma sublime personne, elle en serait tombée raide morte tant elle était misérable. Mais bon, elle avait des dragons alors je lui ai proposé une alliance - bon, en vérité c'est elle qui l'a proposée mais ça m'arrangeait bien, mais après elle a commencé à se faire des monologues intérieurs et à sortir des phrases philosophiques. Quel ennui ! Je n'ai pas attendu bien plus longtemps avant de partir.

Atterrissage en catastrophe:
Et puis je me suis posée sur une île. Il pleuvait vraiment beaucoup, et ça m'arrangeait bien parce que j'ai beau aimer l'eau, je n'aime pas la sensation des millions de petites gouttes qui tapent dans mon dos. On s'est donc réfugiés dans une grotte, avec Ozrael et Zafreyja, et puis cet elfe est arrivé. Il avait tout un tas de dragons lui aussi - bon, peut être trois ou quatre - et il était tellement ennuyeux ! Que du blabla. Il a dû comprendre qu'il ne faisait pas le poids face à moi parce qu'il s'est bien vite soumis et a dormi sous la pluie, sous un arbre. Je crois même que l'arbre était à moitié crevé. Ridicule ! Le lendemain, j'ai trouvé une mine de saphirs à ciel ouvert. Ils étaient... si beaux... ils brillaient tellement... ça m'a presque rendue malade de devoir les laisser derrière moi : Ozrael n'a jamais été doué pour l'extraction, et puis ne parlons pas de la dragonne bleue. [en cours]

La domination à portée de main... ou pas:
Finalement je me suis dit que j'allais faire un petit tour au dessus de l'île Refuge, alors j'y suis allée, j'ai brûlé une de leurs rues, c'était excitant, ils m'ont abattue un peu plus loin, c'était moins excitant. Il y avait une drôle de créature à cet endroit : Elven, qu'elle s'appelait, et elle était sacrément naïve ! J'ai essayé de la rallier à ma cause - elle avait un dragon dont j'aurais pu me servir ! - et ça a bien failli marcher. A vrai dire, ça marchait même carrément avant que l'autre Dragono débarque. Lui ! Rah, je ne peux plus le supporter. On dirait qu'il s'attache à me pourrir la vie, et c'est pas peu dire, je ne l'ai vu que deux fois ! Enfin bon, il a essayé d'ouvrir les yeux à la créature, je crois bien que ça a marché, elle m'a attaquée, il m'a attaquée, j'ai eu mal au bras, les gardes sont arrivés et c'était là l'occasion rêvée pour moi de faire preuve de mon intellect supérieur et de mon habileté et de ma splendeur et de tout ce qui va avec. Les gardes chassent les dragons, hein ? Dragono avait plein de dragons derrière lui. J'ai juste fui et j'ai laissé croire aux gardes que c'était lui qui avait attaqué le village.. ça a fonctionné à merveille ! Ah, je souris rien que d'y repenser. C'était vraiment bien.


Ce n'est pas une fuite, c'est un repli stratégique:
Zafreyja a attrapé Elven et on s'est posées sur une île non loin de l'île Refuge. D'abord j'avais sacrément mal, mais après Elven m'a soignée en faisant... je ne sais pas trop quoi, des plantes, et puis elle m'a fait un bandage avec des plantes aussi, et aussi étonnant que cela puisse être j'allais vachement mieux après. J'ai toujours un peu mal et cette créature est un peu ennuyeuse, mais je dois l'avouer, elle est sacrément pratique.

En quête d'un peu d'eau:
Honnêtement, je trouve que le monde est bien petit depuis cette maudite catastrophe. Ces derniers temps il a fait chaud, très chaud alors je cherchais désespérément un point d'eau pour me réhydrater. Ce point d'eau, je l'ai trouvé peu après que Zafreyja soit revenue... mais j'ai trouvé l'espèce de poney bleu avec lui. Enfin, je ne l'ai pas trouvée tout de suite. D'abord c'était un dragon, un chantebrume anorexique qui est venu couiner à mes pieds pour se faire agressif une minute plus tard sans aucune raison apparente, complètement cinglé ce dragon. Et donc elle est arrivée et apparemment cette île était à elle et le dragon aussi et il a commencé à se ranger à ses côtés mais pas totalement en fait - complètement cinglé, je vous dis. Apprendre ça, ça m'a scandalisée : alors comme ça, elle a une île à elle, elle, la bête à sabots qui se prétend plus forte que moi, elle alors que moi je n'en ai toujours pas retrouvé ?! C'est inadmissible. D'une manière ou d'une autre, je réussirai à la rouler et à m'emparer de son île et de tous ses dragons.

Vagabonde [partie I]:
Il y a quelques temps, j'ai survolé une île tout bonnement merveilleuse : des forêts, des forêts partout et qui dit végétation en abondance dit île riche en points d'eau. Ozrael a voulu s'y poser mais il s'y est plutôt écrasé; une valiane nous a abattus en plein vol et a blessé l'aile de mon dragon. Bien sûr, Zafreyja a tardé à arriver, comme d'habitude. Je me demande ce qu'elle peut bien faire quand elle part.
Sur place, je suis tombée nez-à-nez avec une non-humaine, ma foi fort étrange puisqu'elle possédait une oreille d'elfe et une oreille ronde. L'inconsciente bandait son arc devant moi ! Elle a dû très vite voir à qui elle avait à faire puisqu'elle a rapidement rangé son arme et qu'elle m'a même proposé ses services après une discussion un peu tendue. Ainsi, elle s'est approchée d'Ozrael - Cracheflamme seul sait comment, ce dragon ne se laisse jamais approcher par une autre créature que moi et Zafreyja habituellement - et l'a soigné avec des herbes. Bon sang, il faudra vraiment que j'apprenne à faire ça un jour. Le lendemain déjà, il volait sans aucun problème.
Enfin bon; elle s'est montrée conciliante et a bien voulu m'indiquer la position d'un point d'eau, après m'avoir curieusement sous-estimée en laissant entendre que je risquais de finir dans l'estomac d'un félinodron. Les heures de détente dans l'eau m'ont fait dire que cette île était décidément bien agréable : j'y retournerai sans doute et je songe à me l'approprier. Le temps a passé et Zafreyja semblait bien apprécier le percebrise de la non-humaine, qui vraisemblablement s'appelait Mahel; de mon côté, je pense qu'elle s'est habituée à ma présence. En tout cas, elle m'a demandé de la guider jusqu'à l'île Refuge et j'ai accepté; j'ose espérer que je ne vais pas me la mettre à dos comme tous les autres et qu'elle va bien vouloir s'allier avec moi.
Pour ce qui est de l'inciter à s'en prendre aux gens de l'île Refuge cependant, ça semble compromis... même si elle avait l'air choquée d'apprendre que les dragons étaient bannis, elle semble relativement intègre. Mais, au final... qu'est-ce que je gagnerais réellement à prendre l'île Refuge dans un monde ravagé où il n'y a plus rien à conquérir, plus aucune richesse à extraire ?
Titres et récompenses obtenus


Armes et armures possédées
Trident en or (EWI) de niveau 0
avatar
Meenah
Son Impérieuse Condescension
Son Impérieuse Condescension


Feuille de personnage
Espèce: Troll des eaux
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum